Tendances (Conso & E-commerce)

Vos courses de Noël du Futur ? La quête de la bonne affaire et le plaisir du partage avant même l’ouverture des cadeaux !

By: eBay France

Le shopping des fêtes confirme une tendance de fond : celui du ‘commerce connecté’, où le mobile a toute sa place dans la recherche de la bonne affaire ou de l’achat qui fera plaisir.

Vos courses de Noël du Futur ?

La quête de la bonne affaire et le plaisir du partage avant même l’ouverture des cadeaux !

Le shopping des fêtes confirme une tendance de fond : celui du ‘commerce connecté’, où le mobile a toute sa place dans la recherche de la bonne affaire ou de l’achat qui fera plaisir. Et demain ? Et dans 10 ans ? Comment les Français imaginent-ils l’avenir de ce shopping de fête ? Plus de plaisir et de partage, avant, pendant et après le shopping, et protection du pouvoir d’achat sont au rendez-vous. Une étude eBay/OpinionWay sur le futur du commerce confirme ces tendances en chiffres et en témoignages (cliquez sur les vidéos pour en savoir plus !).

Le mobile, efficace pour partager ses coups de coeur
Cette année se généralise une tendance de fond : envoyer une photo à ses proches d’un produit « coup de coeur » dans un magasin. Quatre français sur dix (39%) ont généralisé cette pratique cette année. Un geste qui permet de partager ses goûts… ou bien d’aider à faire un choix.
« La technologie, et le mobile en particulier, permet de partager très facilement et rapidement le plaisir des achats à toutes les étapes : au moment du repérage, de la sélection, du choix, de la réception… voire de la revente », confirme François Coumau, directeur eBay Europe du Sud (France, Espagne). « Le commerce du futur permettra de partager avec nos proches notre propre expertise de consommateur, d’acheter d’un bien inconnu en France, de personnaliser notre sélection, et de faire des bonnes affaires pour pouvoir faire plaisir dans un contexte économique difficile ».

Grâce au commerce connecté, un choix toujours plus large de produits !
Deux tiers des Français (59%) comptent sur le commerce du futur, et sa complémentarité entre le commerce traditionnel et le commerce online, pour leur offrir les meilleurs prix, sur une sélection toujours plus large de produits. Tout paraît possible pour les achats du futur : « Les consommateurs aujourd’hui souhaitent acheter ce qu’ils aiment : à chaque instant, partout, sans limite. Avec le mobile, ils ont pris l’habitude d’avoir une boutique dans leur poche et comptent bien en avoir tous les bénéfices en particulier pour éviter la perte de temps dans les magasins, les temps d’attente aux caisses ou pour dénicher des produits introuvables dans leur région », explique François Coumau.

46% des Français sont notamment très enthousiastes à l’idée de pouvoir acheter un produit juste après en avoir vu la publicité. Pragmatiques et opportunistes, plus de la moitié des 18-24 ans, des femmes et des foyers modestes (à 54%) attendent de leurs courses du futur qu’elles leur apportent cette simplicité d’un achat immédiat.

Le shopping du Futur ? Plaisir et convivialité au coeur de l’expérience
Plus d’un tiers des consommateurs veulent remettre du plaisir et les relations humaines au centre de ce shopping si porteur de sens. Le commerce du futur sera ludique, social et convivial : en témoigne la tendance du partage de photos d’un produit avant l’achat. « Les Français avaient quelque peu perdu le plaisir d’acheter », estime François Coumau ; « l’un des défis du commerce du futur est de retrouver les petits plaisirs du shopping : ceux de la découverte, de l’échange avec le vendeur, voire de la négociation… ».


Cette demande est particulièrement forte chez les utilisateurs les plus connectés, adeptes des smartphones ou de Twitter : près de la moitié d’entre eux citent les échanges humains comme valeur phare du commerce, notamment en cette période de fêtes.


Dès le 20 décembre, retrouvez les résultats complets de l’étude OpinionWay,
les témoignages en vidéo et les attentes des Français sur le commerce du futur dans une édition spéciale sur LeFigaro.fr :
http://www.lefigaro.fr/supplement-partenaire/le-commerce-du-futur/