Tendances (Conso & E-commerce)

Étude Toluna pour eBay sur le e-commerce français : Pourquoi les places de marché tirent-elles leur épingle du jeu ?

By: eBay France

En France, parmi les cinq plateformes de e-commerce les plus fréquentées, quatre sont des places de marché, ou ont une composante de place de marché[1], dans un contexte de croissance rapide des ventes en ligne (+14% en 2015, par rapport à 2014, selon la FEVAD[2]). Une étude Toluna[3] conduite pour eBay dévoile les raisons qui poussent les acheteurs en ligne français à préférer les places de marché. 

Parmi les trois considérations-clés des consommateurs en ligne, le prix reste la première des priorités, placé dans le top 3 par 76% des acheteurs français, suivi par le choix (49%) et la facilité (33%). L’étude montre par ailleurs que 82% des consommateurs français s’attendent à trouver leurs marques préférées sur des plateformes en ligne, et près de la moitié (49%) s’attendent à y trouver les meilleurs prix.

Une tendance que l’on retrouve également au niveau européen notamment au Royaume-Uni (88% et 65%), en Espagne (81% et 60%), en Allemagne (85% et 59%) ou en Italie (95% et 75%). Paul Todd, Senior Vice-Président d’eBay pour la zone EMEA a commenté : « Les consommateurs veulent pouvoir trouver les marques qu'ils aiment, au meilleur prix et facilement accessibles sur les places de marché en ligne».

Pour les marques, les places de marché représentent donc une véritable opportunité de répondre aux attentes des consommateurs en matière de prix attractifs, de facilité de shopping et de possibilité d’achat de plusieurs articles sur une même plateforme. Il s’agit d’un aspect auquel les « millennials » français en particulier attachent de l’importance (43% des 18 à 34 ans).

Dans ce contexte, certaines marques restent néanmoins réticentes à ce que leurs produits soient vendus sur des places de marché en ligne. Les consommateurs français l’ignorent, mais certaines marques mettent en place des restrictions de vente (« platform bans »), interdisant la vente de leurs produits sur des places de marché en ligne telles qu’eBay. L’étude montre que 78% des acheteurs en ligne n’ont jamais entendu parler de cette pratique, et que 72% appellent les marques à être plus transparentes à ce sujet.

« Tout comme les consommateurs, les vendeurs présents sur eBay nous indiquent qu’ils sont pénalisés par ces pratiques. Alors que la Commission européenne s’apprête à enquêter sur ces dernières, nous souhaitons informer les consommateurs français sur ces restrictions et montrer qu'elles ne vont pas dans leur intérêt - en particulier pour leur pouvoir d’achat ; et montrer aux marques l’intérêt d’autoriser la vente de leurs produits sur des places de marché en ligne  », a ajouté Paul Todd.

Les marques pourraient en effet capitaliser sur la force de frappe des places de marché internationales, en leur donnant accès aux millions d’acheteurs présents sur ces plateformes dans le monde entier. De nombreuses grandes marques ont d’ailleurs perçu cette opportunité et vendent sur des places de marché, en complément de leur e-shop ou de leur boutique physique.

À PROPOS D’EBAY
eBay Inc. (NASDAQ : EBAY) est un leader mondial du commerce qui comprend les plateformes eBay, StubHub et eBay Classifieds. Ensemble, nous connectons des millions d’acheteurs et de vendeurs dans le monde entier, et aidons à créer des opportunités pour tous, grâce au commerce connecté. Fondé  en 1995 à San José en Californie, eBay est l’une des places de marché les plus dynamiques qui propose un inventaire large et une sélection unique. En 2015, eBay a réalisé 83 milliards de dollars de chiffre d’affaires (volume brut de marchandises).  En France, eBay.fr figure parmi les leaders du e-commerce avec plus de 8,1 millions de visiteurs uniques par mois en moyenne (Source : Baromètre Fevad-Médiamétrie, juin 2016).

CONTACT PRESSE
Vincent Fournier
vfournier@apcoworldwide.com
01 42 25 33 20 



[1] Médiametrie/NetRatings Q1 2016

[2] Chiffres-clés FEVAD 2016

[3] Etude réalisée par l’institut Toluna spécialisé dans la recherche et les études digitales, pour eBay, auprès d’un panel de 1000 consommateurs français effectuant des achats en ligne au moins une fois par mois.