Tendances (Conso & E-commerce)

Étude de Noël 2022 : Kantar pour eBay

Press Release

Inflation : 71% des Français revoient leur budget Noël à la baisse, la seconde main plébiscitée pour faire des économies

eBay dévoile ce jour les résultats de son baromètre annuel réalisé en partenariat avec Kantar[1] et dédié aux habitudes de consommation des Français durant les fêtes de fin d’année. Outre l’inquiétude des Français en raison de l’inflation, l’étude révèle un engouement pour les cadeaux de seconde main avec plus de la moitié des Français (52%) qui seraient prêts à en offrir. En 2022, 43% des interrogés privilégient la seconde main pour des raisons économiques (vs. 29% l’an dernier), première motivation devant les considérations environnementales, qui restent un élément important pour un tiers de la population (29%).

 

En proposant un Noël 100% seconde main, eBay est une destination de choix pour maîtriser son budget tout en se faisant plaisir avec des objets uniques. Découvrez ici la sélection de beaux objets pour tous les budgets sur eBay : Cadeaux de Noël, Vinyles, lithographies, affiches...

 

« Aujourd'hui plus que jamais, la seconde main contribue au pouvoir d’achat des Français ainsi qu’à une économie plus durable. Redonner une deuxième, troisième ou quatrième vie aux objets est notre priorité et nous avons récemment annoncé des engagements forts pour accompagner  nos utilisateurs vers une consommation plus responsable, notamment avec un Noël 100% seconde main sur eBay.fr »,commente Céline Saada-Benaben, Directrice Générale d’eBay en France.

 

Budget moyen, inflation, revente… les chiffres clés de l’étude

  • Cette année, les Français comptent dépenser 243 €(- 15 € par rapport à 2021) pour l’achat de 9 cadeaux destinés à 6 personnes en moyenne
  • En 5 ans, le budget des 16-24 ans a reculé de 10%, avec un budget moyen de 166 €
  • Les enfants restent les plus gâtés durant les fêtes, avec un budget alloué de 184 € en moyenne (- 4€ par rapport à l’année précédente)
  • Cadeaux de seconde-main : 52% des Français pourraient en offrir
  • Cette année, 43% d’entre eux feraient ce choix pour des raisons économiques, alors que les raisons économiques n’étaient citées que par 29% des Français l’année dernière
  • Les Français sont aussi de moins en moins frileux vis-à-vis de la revente de cadeaux reçus : seuls 33% y sont réticents, contre 38% il y a 5 ans
  • Aussi grâce au gain financier de la revente des cadeaux : 43% d’entre eux utilisent ces sommes pour faire des économies, et 27% pour financer les fêtes
  • Inflation : 71% de Français prévoient de dépenser moins pour leurs cadeaux en 2022
  • 22% des Français ont économisé tout au long de l’année en prévision des fêtes de fin d’année, un phénomène d’autant plus présent chez les 16-24 ans (34%)
  • 58% des sondés prévoient de profiter des soldes pour leurs achats de Noël, un chiffre qui monte à 62% pour les femmes, et à 65% pour les 16-34 ans

 

Les grandes tendances en régions

  • Les Bretons ont le plus gros budget cadeaux avec 282 € suivis par les Normands avec 275€ alors que les Hauts-de-France ont le budget le plus bas avec 213 € en moyenne
  • Les enfants franciliens les plus gâtés avec 242 € dépensés pour eux en moyenne
  • Cadeaux de seconde-main : les Pays de la Loire sont les plus enthousiastes avec 64% des habitants prêts à en offrir ; les plus réticents, la région Nouvelle Aquitaine avec juste 44% tentés par offrir un cadeau de seconde-main

 

Seconde main : la motivation économique passe désormais avant l’argument écologique

L’achat de cadeaux de seconde main continue à être plébiscité par les Français : cette année, ils sont 52% à se dire prêts à opter pour cette option, un chiffre qui se stabilise depuis quelques années (53% en 2021 et 50% en 2020).

 

Fait notable en 2022 : les motivations derrière l’achat de cadeaux de seconde main sont désormais économiques avant tout (43% citent l’économie réalisée comme principale raison, +14 points par rapport à l’année dernière). 29% des sondés citent la conscience écologique (-1 point), et 23% le font pour offrir un objet rare (-14 points).

 

En régions, ce penchant se confirme en particulier dans les Pays de la Loire, où 64% des résidents se disent tentés par la seconde main (+12 points par rapport à la moyenne nationale) ; à l’inverse, les habitants de la Nouvelle Aquitaine se montrent plus réticents avec seulement 44% d’intention d’achat d’occasion.

 



[1]Etude de Noël Kantar pour eBay, réalisée en ligne du 13 au 17 octobre 2022, auprès de 1 339 adultes âgés entre 16 et 64 ans, représentatifs de la population française.